Travailler avec des ordinateurs portables
Ordinateur portable et ordinateur portable

La puberté est une période durant laquelle plusieurs changements se produisent. Des changements sur le plan physique, psychologique, émotionnel et sexuel se font ressentir. La puberté est la période qui marque le passage de l’enfance à l’adolescence et ensuite de l’adolescence à l’âge adulte. Pour faciliter votre compréhension, nous avons séparé les différents changements vécus lors de la puberté en 4 catégories.

 

Changement physique

La plupart des changements physiques observés chez les adolescentes et les adolescents sont en fait le résultat de modifications hormonales qui sont enclenchées à la puberté. Le corps des adolescentes et des adolescents se prépare ainsi à changer en un corps d’adulte. Cette période de puberté débute entre 9 et 16 ans et se termine habituellement entre l’âge de 18 et 22 ans. Il est important de mentionner que la puberté ne survient pas chez chaque adolescent au même moment. C’est-à-dire que certains vont avoir une puberté plus précoce tandis que certains peuvent avoir une puberté plus tardive. Bref, ce sont les hormones sexuelles qui sont responsables de tous les changements physiques que nous observons. Donc, pour les garçons la testostérone est l’hormone responsable des changements alors que pour les filles il s’agit de l’estrogène.

 

Parmi les changements physiques que nous observons chez les deux sexes, notons entre autres les poussées de croissance, une transpiration plus abondante, l’apparition des problèmes d’acné, l'apparition de la pilosité, etc. Voici ci-bas une liste comprenant les changements que nous pouvons observer chez les garçons.

 

  • L’élargissement des épaules et du torse;

  • La transformation de la voix;

  • Le développement des poils (torse, bras, visage);

  • Le développement des organes génitaux;

  • Les premières érections.

 

Maintenant, voici une liste de changements observés chez les filles :

 

  • Le développement des seins;

  • Le début des menstruations;

  • L’élargissement des hanches.

 

*Il est à noter que la puberté semble arriver plus rapidement chez les filles que chez les garçons.

 

Changements psychologiques et émotionnels

Lors de l’adolescence, les changements et bouleversements ne se limitent pas seulement au physique. Bien au contraire, les adolescents vivent aussi des transformations psychologiques importantes. Plus précisément, les adolescents se posent des questions sur leur identité et commencent à ressentir un besoin d'indépendance. Ces jeunes sont pris, d’une certaine façon, entre leur besoin d'autonomie et le besoin d’avoir leurs parents près d’eux.

 

Par ailleurs, à l’adolescence les amis commencent à prendre une place encore plus importante, ce qui cause certains conflits entre les jeunes et leurs parents. Souvent, les pairs font des pressions qui amènent des changements comportementaux chez l’enfant. À cet âge, les jeunes se sentent intouchables et insouciants ; ils veulent essayer de nouvelles choses qui sont parfois dangereuses et néfastes pour leur bien-être. Par exemple, les jeunes sont souvent tentés d'aller vers la cigarette, l’alcool, la drogue, la conduite automobile et les comportements sexuels à risque. Sachez qu’il est important de bien surveiller vos adolescents et intervenir au besoin. Il est aussi important de mentionner que les changements hormonaux peuvent aussi avoir un impact sur l’humeur. En effet, des changements d'humeur peuvent être observés chez les adolescents.

 

Si vous êtes inquiets de la santé mentale de votre adolescent, veuillez en discuter avec un professionnel de la santé.

 

Changements sexuels

L’adolescence est un moment reconnu pour les premières expériences sexuelles. En effet, plusieurs adolescents vont vivre leurs premières relations sexuelles. Les changements hormonaux et physiques amenés par la puberté rendent les adolescents plus conscients de leur sexualité. N’ayez pas peur d’en discuter avec vos adolescents. Voici quelques points qui seraient importants à discuter avec votre ado :

 

  • Le consentement ;

  • less menstruations ;

  • les éjaculations nocturnes ;

  • les moyens de contraception (le condom, le stérilet, la pilule contraceptive, l’anneau vaginal, etc.) ;

  • les ITS ;

  • les relations amoureuses saines et malsaines ;

  • l’agression sexuelle.

 

Les drogues et l’alcool

À l’adolescence, il est tout à fait normal d’être curieux et d’expérimenter différentes choses. Toutefois, vous devez savoir qu’il y a des risques en lien avec cette curiosité lorsqu’on parle de drogues et d’alcool. Bien entendu, les conséquences en lien avec la consommation de drogues et d’alcool sont beaucoup moins graves lorsque vous consommez seulement à l’occasion. Cela dit, la consommation devient un problème lorsqu’elle est plus régulière et qu’elle prend de l’importance ainsi qu’une place considérable dans la vie de votre ado. À ce moment, la consommation devient une priorité, ce qui entraîne des conséquences très néfastes. En effet, une consommation régulière pourrait amener des problèmes avec les parents, les amis, l’école et le travail. Votre ado pourrait aussi ressentir une certaine détresse psychologique plus tard. Si votre ado ressent qu’il ou elle perd le contrôle, il serait important de réduire sa consommation et/ou de consulter un professionnel.

 

Veuillez consulter le site web du Gouvernement du Canada pour plus d’informations.

 

Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux prennent maintenant une place importante dans nos vies, ce qui est attendu avec l’arrivée d’Internet et des nouvelles technologies. Une étude a découvert que 90% des adolescents sont sur les réseaux sociaux. Avec cette statistique plutôt imposante, il va de soi de s'interroger sur les effets des réseaux sociaux sur les adolescents.

 

Une récente étude a déterminé que les adolescents qui font usage des médias sociaux et qui sont impliqués dans leur utilisation ont une qualité de sommeil qui est médiocre, une faible estime de soi et un niveau d’anxiété et de dépression plus élevé. Par ailleurs, les adolescents qui utilisent les médias sociaux sont souvent confrontés à des standards de beauté plutôt élevés, car dans les médias nous avons tendance à voir des représentations de la femme mince et de l’homme musclé. L’exposition à ses standards de beauté élevés fait que nous nous comparons souvent négativement, ce qui affecte grandement notre estime de soi. Il va de même avec la rétroaction que nous recevons après avoir publié une photo de nous sur les réseaux sociaux. Plus précisément, si nous avons beaucoup de rétroaction positive ou de gens qui aiment notre publication nous allons bien nous sentir, mais si nous n’avons pas beaucoup de rétroaction ou de mention j’aime, cela a un impact négatif sur notre estime de soi.

 

Il est clair que les médias sociaux peuvent vite devenir néfastes pour les adolescents qui recherchent l'approbation et à se faire valoriser par les autres. De plus, que l’adolescence est une période critique pour l’estime de soi avec tous les changements que notre corps vit. Bref, les médias sociaux ne devraient jamais vous faire sentir inférieur ou mal dans votre peau.

 

Voici une liste des médias/réseaux sociaux populaires chez les jeunes. Vous pourriez vouloir en discuter avec votre ado :

 

  • TikTok :

  • Snapchat :

  • YouTube :

  • Reddit :

  • WhatsApp :

  • Discord :

  • Instagram :

  • Facebook :

 

Les jeux vidéos

Dès un jeune âge maintenant, en raison des avancements technologiques, les enfants ont accès à différentes plateformes technologiques que ce soit les ordinateurs, les consoles de jeux vidéo, les tablettes ou autres. Ceci étant dit, il est mentionné dans un article de l’Association Canadienne du logiciel du divertissement que depuis le début de la pandémie, le temps passé à jouer à des jeux vidéo a augmenté considérablement chez les adolescents. Plus précisément, il est mentionné qu’au Québec, 85 % des adolescents consacreraient 14,5 heures par semaine à jouer à des jeux vidéo et 75 % de ceux-ci avouent se sentir mieux après avoir joué !

 

Les jeux vidéo sont aussi des réseaux sociaux. Plus précisément, sur ces diverses plateformes, les ados peuvent communiquer, interagir et même former des liens d’amitié avec d’autres joueurs. Voici une liste des jeux vidéo les plus populaires chez les jeunes :

 

  • Roblox :

  • Minecraft :

  • Fortnite :

  • Twitch* :

  • Encore plus d’autres.

 

*Twitch n’est techniquement pas un jeu vidéo, mais plutôt une plateforme vidéo qui permet aux ados de partager le vidéo de leur jeu en direct.

 

Avantages et inconvénients des jeux vidéo

Selon Tel-Jeunes, le fait de jouer à des jeux vidéo à certains avantages, notamment la socialisation, la réflexion et les apprentissages. Dans la plupart des jeux vidéo, les jeunes se rassemblent et forment des groupes de joueurs et de discussions. Par ailleurs, les jeux vidéo permettent de développer la capacité à résoudre des problèmes ou à relever des défis. De plus, ces jeux aident les jeunes à développer leur capacité d’attention et de concentration.

 

Mais quels sont les inconvénients ? Le fait de dédier une bonne partie de son temps à jouer à des jeux vidéo peut venir affecter les bonnes habitudes de vie. Par exemple, les ados peuvent se mettre à moins bouger, à aller moins à l’extérieur et moins bien s’alimenter ! Bref, avec le temps cela peut être néfaste et affecter d’autres sphères de la vie comme l’école et la vie sociale. De là l’importance d’imposer des limites ; il n’est pas mauvais de jouer à des jeux vidéo il faut juste savoir faire la limite entre une utilisation saine et malsaine. Si votre ado commence à négliger certaines sphères de sa vie, il serait bien qu’il commence à se poser des questions sur son utilisation.

 

Lorsque vous apprenez que votre ado joue un jeu vidéo en ligne, vous êtes encouragé à poser des questions et à faire vos propres recherches. Vous pourriez ensuite discuter du jeu et de ses risques avec votre ado.

 

L’importance du sommeil

À l’adolescence, le corps et le cerveau traversent une période de croissance rapide. Conséquemment, les adolescents ont typiquement besoin de plus de sommeil. Cela dit, de nombreuses recherches démontrent que plusieurs adolescents ne profitent pas d’assez d’heures de sommeil. Ils développent souvent une préférence pour se coucher plus tard le soir. Mais, ils doivent également se lever tôt pour aller à l'école le lendemain. Cela peut mener à une perte de sommeil essentiel au développement du cerveau. En général, les adolescents devraient dormir de 8 à 10 heures par nuit pour donner le meilleur d’eux même dans la journée.

 

Il est important que vous sachiez qu’un manque de sommeil peut être associé à plusieurs difficultés. Par exemple, vous pourriez avoir de la difficulté à l’école et avec votre mémoire, concentration et motivation. De plus, vous pourriez être impliqué dans des collisions ou autres accidents parce que lorsque vous ne bénéficiez pas d’assez d’heures de sommeil, vous devenez plus somnolent, ce qui réduit votre temps de réaction. Aussi, si vous ne dormez pas suffisamment, vous risquez d’être plus déprimé.

 

L’importance d’une bonne alimentation

Les adolescents ont davantage besoin de nutriments comme ils sont dans une période de croissance rapide. Les os en pleine croissance, les changements hormonaux et le développement des organes et tissus, ils ont besoin d’absorber divers nutriments puisque le cerveau est lui aussi en développement. Il est important de mentionner que les deux principaux nutriments que à consommer à l’adolescence sont le calcium et le fer. Mais comment s’assurer d’en manger sainement ? Premièrement, il faut manger trois repas par jour en plus de collations. Il ne faut surtout pas sauter un repas et il faut boire une quantité importante d'eau. Deuxièmement, il faut faire des choix alimentaires adéquats. Les décisions en matière d’alimentation font en fait partie des premières décisions que les adolescents vont prendre par eux-mêmes. Cela dit, de nombreux adolescents ne prennent pas les bonnes décisions en matière d’alimentation, c’est-à-dire que certains d'entre eux ne consomment pas leurs portions quotidiennes de légumes, de fruits et de grains entiers. Certains vont même jusqu’à consommer un apport important d’aliments transformés et riches en sucre, sel et gras saturé.

 

Chez les adolescents nous pouvons retrouver quelques habitudes alimentaires préoccupantes, telles que :

  • Le saut du petit déjeuner,

  • La consommation d’aliments hautement transformés,

  • La consommation de repas aux restaurants rapides (fast food), et

  • L’augmentation de la consommation de boissons gazeuses.

 

Si vous êtes inquiets de la diète ou de l’appétit de votre enfant, s’il vous plait consulter votre médecin.

 

Les influences sociales dans les choix et conduites

L’adolescence est une période de construction identitaire. Ceux-ci apprennent qui ils sont à travers des expériences qu’ils vivent. Ainsi, les amis deviennent très importants à l’adolescence. Pour plusieurs des adolescents, il devient important de plaire aux autres et d’être accepté.

 

L’influence des amis

À l'adolescence, les amis s’influencent entre eux, que ce soit en ce qui concerne le langage, l’habillement, la musique, la sexualité, le tabagisme, etc. Souvent, les parents sont portés à croire que cette influence est négative, mais en effet, elle peut aussi être positive. Par exemple, les amis peuvent nous influencer à être plus actif en faisant plus de sport.

 

L’influence des amis peut devenir négative lorsque :

  • les adolescents se mettent à emprunter des comportements qui vont à l’encontre de leurs propres valeurs, croyances, etc.,

  • ceux-ci se sentent obligés de faire certaines choses ou d’agir d’une certaine manière afin d’être acceptés par le groupe, et

  • les adolescents se voient incapables de refuser quelque chose à leurs amis par peur d’être ridiculisés ou rejetés (enfreindre des règles).

 

Si vous êtes inquiets de l’influence des amis sur votre adolescent, n’hésitez pas à en parler avec lui.