Travailler avec des ordinateurs portables
Ordinateur portable et ordinateur portable

Conseils pour les parents :
L'enfant d'âge scolaire

La rentrée scolaire

  1. Afin de retourner à la routine, réinstaurer l'horaire de sommeil scolaire quelques semaines avant la rentrée.

  2. Établir une routine et la suivre quotidiennement, même avant la rentrée ! Vous pouvez afficher ces étapes sur le réfrigérateur.

  3. Permettre à l’enfant d’accomplir des tâches adaptées à l’âge afin d’encourager l’autonomie et la confiance en soi.

  4. Adopter des habitudes saines telles que l’activité physique et des collations santés.

  5. Établir une limite de temps passé devant les écrans.

  6. Discuter des inquiétudes ou des préoccupations avec votre enfant. Respirer lentement et profondément avec votre enfant pour lui démontrer comment se calmer.

  7. Célébrer le début d’une nouvelle année scolaire !

 

Le contact avec les pairs

Les enfants d’âge scolaire ont de nombreuses opportunités quand vient le temps de se faire de nouveaux amis, que ce soit à l'école, au parc ou encore lors d’une promenade dans leur quartier. Ces nombreux liens amitiés que formera votre enfant vont lui permettre de développer des habiletés sociales et sa confiance en vous.

 

Les conflits avec les pairs

Il est bien entendu que votre enfant aura à faire face à certains conflits et malentendus avec ses ami-e-s. Il est tout à fait normal de se chicaner de temps à autre dans une amitié. Cela dit, il est important de demeurer respectueux lors d’un conflit et de se réconcilier. Toute dispute doit inévitablement être suivie d’une réconciliation. Il est aussi important de se souvenir que lors d’une dispute constructive, les deux parties devraient être en mesure de se parler ouvertement sans se sentir jugés, insultés et dénigrés.         

 

L’intimidation

L’intimidation c’est beaucoup plus qu’une simple chicane entre amis dans la cour d’école. Bien au contraire, l’intimidation est un geste répété qui vient blesser et rabaisser une personne à un tel point que celle-ci se sente inférieur. Parfois, l’intimidation peut être sous forme de moquerie, de gestes violents et même de rejet.

 

L’intimidation peut être soit :

  • Physique :  frapper quelqu’un, le faire tomber, le pousser, lui tirer les cheveux, briser ses objets personnels ou lui faire des attouchements non désirés, etc.

  • Verbale : insulter quelqu’un, le menacer, lui faire des remarques désagréables ou l’humilier, etc.

 

Il est important de préciser que l’intimidation peut être directe ou indirecte. L’intimidation directe est celle qui est la plus répandue chez les enfants. Dans ce cas-ci, les gestes malintentionnés sont directement dirigés vers un autre enfant. Il est donc plus facile de remarquer l’intimidation directe. Cependant, pour ce qui est de l'intimidation indirecte, celle-ci est plus subtile. Les adultes ont souvent de la difficulté à la remarquer et alors à intervenir, puisque la plupart du temps l’intimidation indirecte est sous forme de moquerie, de fausses rumeurs, d’attaque à la réputation et d’exclusion.

 

Si votre enfant est victime d’intimidation, il est primordial de l’adresser puisqu’il peut y avoir des conséquences à long terme. En effet, l’intimidation peut avoir des répercussions sur l’estime de soi et la motivation. Il se peut aussi que votre enfant n’ait plus envie d’aller à l’école. Ces conséquences peuvent aussi mener à des problèmes d’anxiété, des difficultés à l’école, à de l’absentéisme à l’école, à des troubles de mémoire, à la dépression et etc.

 

Le développement physique

Lors des années qui suivent la rentrée scolaire, le corps de votre enfant entrera dans une période de croissance et de développement. Son corps va subir des transformations importantes. Dans cette phase de développement, il est important de faire de l’activité physique afin de renforcer les habiletés de base qui sont : l’agilité, l’équilibre, la coordination et l’endurance. Travailler ces habiletés chaque jour permettra à votre enfant d'acquérir un sentiment de confiance et d’établir une bonne estime de soi qui l’amènera progressivement à un sentiment de satisfaction et d’indépendance.

 

L’importance du sommeil

Le sommeil a une influence positive sur la mémoire, l’attention et les apprentissages en général. Inversement, le manque de sommeil peut mener à des problèmes de gestion de comportement et des émotions. Les enfants qui ont des troubles de sommeil sont plus susceptibles aux troubles du l’humeur, comme la dépression.

 

Le sommeil change tout au long de l’enfance. Deux changements principaux ont lieu pendant l’enfance. Premièrement, le sommeil se consolide. Les enfants dorment de moins en moins pendant le jour et de plus en plus le soir. Autrement dit, il n’a plus le besoin de faire une sieste. Deuxièmement, le nombre d’heures de sommeil nécessaire diminue en grandissant.

 

Le nombre d’heures qu’un enfant devrait dormir le soir n’est pas clairement défini. La quantité de sommeil requis varie d’un enfant à l’autre. Il est mieux de déterminer la quantité de sommeil requis en évaluant le fonctionnement de l’enfant le matin. Par exemple, est-ce qu’il se sent reposé le matin? Typiquement, à l’âge scolaire (6 à 13 ans), un enfant aurait besoin de 9 à 11 heures de sommeil par jour.

 

La sexualité

À cet âge, votre enfant peut être en mesure de comprendre différents termes liés à la sexualité. Votre enfant comprend peut-être que le genre n’est pas déterminé par les parties génitales et qu’il existe une panoplie d’expressions du genre. Votre enfant pourrait aussi comprendre le rôle de la sexualité dans les relations.

 

Plusieurs des enfants d’âge scolaire commence à explorer leur corps, ce qui est tout à fait normal. Toutefois, il est important qu’il comprenne que bien qu’il soit normal d’en apprendre sur son corps, il s’agit d’une activité privée.

 

Avec la technologie de plus en plus présente dans nos vies il va de soi de parler de l’utilisation adéquate des appareils mobiles, puisque beaucoup d’incidents se produisent de nos jours. Les enfants de cette tranche d’âge devraient commencer leur apprentissage du respect des autres dans le contexte numérique. Il existe des règles quant aux échanges avec des étrangers et au partage de photo en ligne et il est important de partager ces règles avec votre enfant. De plus, votre enfant devrait savoir quoi faire et qui rejoindre en cas de situation inconfortable. Votre enfant doit savoir qu’il ne devrait jamais se sentir obligé de s’exposer ou d’échanger des photos.

 

La santé mentale chez les enfants

Saviez-vous que 20% (ou 1 sur 5) enfants sont atteints d’un trouble mental? Ce pourcentage est inquiétant. Il faut donc tenter de prévenir des défis significatifs, et ce, dès un jeune âge. Mais, comment faire ?

 

Il s’agit tout d’abord de s’assurer que le développement physique et émotionnel des enfants reste sur la bonne voie. Veuillez consulter cette page pour plus d’informations.

 

Pour mieux aider à vos enfants à gérer ses émotions lors de moments difficiles, il existe diverses techniques simples à utiliser avec vos enfants. Entre autres, vous pouvez utiliser les techniques suivantes :

 

 

Le programme Mind Masters 2 comprend plusieurs de ces techniques et il est offert gratuitement par le Bureau de santé publique d’Ottawa. Pour accéder au guide et aux pistes audio, veuillez cliquer le titre Mind Masters 2 au bas de cette page.