Students

Ressource pour l'adolescent :
Votre santé mentale

Comment vas-tu?

Est-ce qu’il t'arrives de te sentir triste, en colère, fâché ou en perte de contrôle total? Tous les gens ont des moments pendant lesquels leur santé mentale n’est pas à 100 %, ce qui est tout à fait normal. La Fondation Jeune en Tête définit pour sa part la santé mentale comme un état de bien être émotionnel et mental avec soi-même (estime ou concept de soi), les autres (amis, famille, etc.) et son environnement (école, milieu familial, etc.). Il est très important de garder un équilibre afin de se sentir bien.

 

Voici quelques astuces tirées de la Fondation Jeune en Tête afin de conserver un certain équilibre :

 

Pense à dormir suffisamment

Il est parfois difficile d’aller se coucher tôt parce que nous voulons regarder la télévision, parler avec nos amis ou jouer à des jeux vidéo. Cependant, se coucher tôt nous permet d’avoir une meilleure concentration, mémoire et d’être heureux. Dormir de 8 à 10 heures nous permet d’avoir une meilleure journée.

 

Prends soin de toi

Faire de l’exercice physique régulièrement ainsi que bien manger t’aidera à te sentir bien dans ton corps et ta tête.

 

Remets les écrans à leur place

Parfois les réseaux sociaux et les jeux vidéos nous empêchent de nous concentrer. De plus, les réseaux sociaux nous empêchent de temps à autre de passer du temps avec nos amis, car nous sommes trop absorbés par le contenu de nos téléphones. Il est important d’imposer une limite personnelle du temps qu’on passe sur les réseaux sociaux ou les jeux vidéos.

 

Que faire lorsque nous n’allons pas bien ?

  1. Arrête-toi, prends une pause et questionne-toi. Observe tes pensées, tes émotions et ton état physique.

  2. Faire la pleine conscience ou la méditation. Concentre-toi sur l’instant présent, car souvent on ne va pas bien ou on se sent stressé parce que nous sommes dans le passé ou le futur. Pour plus d’infos sur le pleine conscience, veuillez cliquer ici.

  3. Discuter avec un proche comme tes parents, un-e ami-e ou un-e enseignant-e.

  4. Consulter avec un professionnel de la santé au besoin. Tu peux en parler à ton médecin, un-e infirmier/ère, un-e psychothérapeute, un-e travailleur/se social-e, un-e psychologue, etc.

 

Pourquoi est-ce important de s’occuper de sa santé mentale ?

Souvent à l'adolescence nous avons de la difficulté à gérer les émotions en raison des divers changements qui ont lieu pendant cette période. Certains adolescents ont beaucoup de mal à vivre et à gérer la pression de l’école, les changements physiques ou les relations avec les autres, ce qui peut causer de l’anxiété et parfois même amener de la dépression. En apprenant dès un jeune âge à prendre soin de ta santé mentale, tu mets toutes les chances de ton côté pour surmonter et réagir positivement lors de défis quelconques. Cela dit, en te préoccupant de ta santé mentale à l’adolescence, tu mets également toutes les chances de ton côté pour garder des relations positives avec ton entourage, de t'aimer toi-même, de développer une personnalité congruente et de prévenir les problèmes de santé mentale.

Quelle est la différence entre santé mentale et trouble mental?

Donc, la santé mentale est caractérisée par un état de bien-être où les gens sont capables de prendre soin d’eux-mêmes au quotidien. D’un autre côté, un trouble mental se caractérise par une période plus difficile où différents changements se produisent dans notre cerveau et affectent notre humeur, nos pensées et nos comportements. À la longue, les personnes qui sont atteintes d’un trouble mental ont de la difficulté à fonctionner et peuvent développer de la détresse psychologique.

 

Le savais-tu ?

  • Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 50% des troubles de santé mentale apparaissent avant 14 ans et 75% avant 22 ans. On devrait donc tenter de prévenir ces défis dès un jeune âge !

  • Encore selon l’OMS, la dépression est la première cause de maladie ou d’incapacité chez les adolescents. Il faut donc prendre soin de notre santé mentale !

  • Environ 75% des adolescents souffrant de dépression décident de garder le silence par peur d’être jugés. Parlez-en à une personne de confiance ; tu n’es pas seul-e !

  • De nos jours, entre 80% et 90 % des gens atteints de dépression peuvent être traités efficacement à l’aide de médicaments ou de psychothérapies. Il y a de la lumière au bout du tunnel !